08. LES PROBLEMES LIES A LA VIE DE SOLDATS

Publié le par Hubert DENYS

Dessus de latrines allemandes (Bundesarchives)

Dessus de latrines allemandes (Bundesarchives)

 

Les Latrines:

Tous les hommes, militaires ou civils ont des besoins naturels qu'il faut satisfaire et cela peut entrainer des problèmes d'ordres hygiéniques et environnementaux. En effet, il n'est pas concevable que des centaines, voire des milliers d'hommes se trouvant dans la nature, déposent chacun leurs déchets sans précautions élémentaires. Si certaines circonstances ont amenés des hommes à agir dans l'urgence, chaque soldat a à cœur de faire un trou dans le sol avant de se satisfaire. Cela évite de faire remarquer son passage, évite les odeurs mais aussi la prolifération de virus, maladies, d'insectes ou d'animaux indésirables.

Lorsque les hommes montent leurs camps de ½ toile de tente, ils prévoient un endroit retiré à l'écart des vues, plus ou moins camouflé pour creuser un trou relativement suffisant où chacun pourra se soulager. Avant leur départ, le trou sera rebouché. En langage militaire, cet endroit s'appelle "les feuillées".

tous les soirs dans les fûts. Lorsque le camp sera levé, les bancs seront récupérés et le reste sera enfoui dans le sol.  Un peu plus à l'écart du front, lorsque le village de toile prendra un peu d'importance, les hommes du Génie construiront des latrines de campagne. Ces latrines consisteront en un trou dans lequel un ou plusieurs anciens fûts d'huile de moteur vide seront placés. Sur ces fûts sera posé des sortes de bancs en planches percées de trous sur lesquels les hommes pourront s'asseoir. De la chaux vive sera épandue

Les latrines de campagne et papier hygiénique inclus dans le paquetage des hommes. (NA/USA)
Les latrines de campagne et papier hygiénique inclus dans le paquetage des hommes. (NA/USA)

Les latrines de campagne et papier hygiénique inclus dans le paquetage des hommes. (NA/USA)

Lorsque le village de toile a une grosse importance, les hommes du Génie édifient des toiles de tentes spéciales munies de portes en bois renfermant des toilettes individuelles. Certaines de ces toilettes, notamment celles situées à proximité des hôpitaux de campagnes sont chimiques afin d'éviter au maximum la propagation microbienne. Dans les autres villages de toiles, les latrines sont vidées régulièrement, leur contenu, transporté dans des citernes, sera déversé dans les égouts lorsque les réseaux existent, sinon ils sont épandus dans les champs. Ces corvées sont souvent le lot des prisonniers de guerre.

Dans certaines communes de Normandie, des accords tacites verbaux ont été passés entre les Américains et les agriculteurs. Ces derniers se chargeaient de transporter le contenu des latrines au moyen de leur tonne à purin en échange de la récupération des restes alimentaires des cuisines. Les contenus des tonnes étaient déversés comme engrais dans les champs et les déchets alimentaires assuraient la nourriture de cochons.

Des tentes latrines dans un village de toiles.Intérieur des tentes latrines américaines. (NA/USA)
Des tentes latrines dans un village de toiles.Intérieur des tentes latrines américaines. (NA/USA)

Des tentes latrines dans un village de toiles.Intérieur des tentes latrines américaines. (NA/USA)

Latrines militaires de marée, conçues pour rester au-dessus de l'eau à marée basse, pour que les matières fécales soient toujours dispersées par la mer (durant la WWII). (Source : Archives médicales militaires des États-Unis)

Latrines militaires de marée, conçues pour rester au-dessus de l'eau à marée basse, pour que les matières fécales soient toujours dispersées par la mer (durant la WWII). (Source : Archives médicales militaires des États-Unis)

Des GI's tentent d'adapter une citerne d'eau allemande sur un châssis de remorque allemand pour transporter le contenu des latrines. (NA/USA)

Des GI's tentent d'adapter une citerne d'eau allemande sur un châssis de remorque allemand pour transporter le contenu des latrines. (NA/USA)

Les problèmes de santé spécifiques aux conditions de vie des soldats.

Hormis les petites affections courantes telles que céphalées, rhinites, refroidissements, les principaux problèmes de santé rencontrés par les soldats sur le terrain sont: le scorbut, la dysenterie, le pied des tranchées, les prurits, les piqûres d'insectes rampants tels que poux, puces, tiques mais la liste n'est pas exhaustive. Ils peuvent avoir des conséquences très graves sur les organismes allant jusqu'à provoquer la mort.

Le scorbut:

l'incubation de la maladie dure parfois jusqu'à un mois avant de se déclarer. Le patient risque de mourir s'il n'est pas traité rapidement.  C'est une maladie insidieuse provoquée par la carence en vitamine C et elle atteint surtout les hommes qui mangent principalement des rations. Dans les premiers temps, la victime qui en est atteinte ne se rend pas compte de la gravité de la maladie. Elle ressent surtout de la fatigue que les soldats mettent sur le compte des combats et du stress occasionné par ceux-ci. Le second signe est l'apparition d'œdèmes sur les membres et les victimes les mettent sur le compte d'éventuels chocs qu'ils ont reçus au cours de leur progression et pour lesquels ils n'ont pas prêtés attention. Le facteur qui va commencer à les alarmer va être causé par l'irritation et le saignement des gencives et ensuite la perte des dents. Le scorbut est long à diagnostiquer car

C'est pour éviter cette maladie que les boîtes de ration K comportaient des boissons au citron mais on a vu que l'hyperacidité de ces boissons rebutait les hommes qui ne l'absorbaient pas, s'exposant ainsi à la maladie.

La dysenterie:

C'est une maladie très contagieuse due à l'absorption d'eau non potable ou insuffisamment désinfectée. Elle se manifeste par des vomissements et surtout par des diarrhées fréquentes qui affaiblissent l'organisme. De plus, elle a pour effet de déshydrater celui-ci, le malade à toujours soif et en buvant de l'eau viciée, il entretien le foyer infectieux.

Le pied des tranchées:

Comme son nom l'indique, c'est une maladie qui atteint les pieds et dont on a le plus constaté les effets durant la 1ere  guerre mondiale dans les tranchées. Elle atteint les pieds des hommes qui portent des chaussures serrées, relativement étanches, qui sont debout la plupart du temps et qui ne peuvent pas changer de chaussettes souvent. On a relevé beaucoup de ces lésions lors de la bataille des Ardennes où les hommes ne pouvaient pas se déchausser facilement à cause du froid intense. Les symptômes sont les mêmes que ceux d'une gerçure sauf qu'il n'y a pas besoin de froid pour qu'ils apparaissent. Le pied transpire beaucoup et cette transpiration ne pouvant pas s'évacuer à l'extérieur à cause des chaussures, maintient la peau dans une constante humidité. Celle-ci va peu à peu détruire les tissus et les nécroser. L'incidiosité de cette maladie est qu'elle a un effet anesthésiant: le malade ne souffrant pas, il n'est pas alarmé. Dans certains cas, il a été constaté que les chairs s'enlevaient en même temps que la chaussette. Si les lésions ne sont pas soignées rapidement, il y a risque de gangrène et d'amputation. La meilleure parade contre cette maladie est le changement fréquent de chaussettes et le maintien des pieds au sec. Pour cela, les soldats percevaient de la poudre pour les pieds à base de sels d'alumine et d'alun ainsi que du talc.  ereComme son nom l'indique, c'est une maladie qui atteint les pieds et dont on a le plus constaté les effets durant la 1

Pieds atteints par la maladie du pied des tranchées. (NA/USA)
Pieds atteints par la maladie du pied des tranchées. (NA/USA)

Pieds atteints par la maladie du pied des tranchées. (NA/USA)

Talc et poudre pour les pieds en boîtes poudreuses. (NA/USA)
Talc et poudre pour les pieds en boîtes poudreuses. (NA/USA)

Talc et poudre pour les pieds en boîtes poudreuses. (NA/USA)

Le problème est un cercle vicieux parce que les hommes utilisent des produits anti vésicants nocifs.  des produits d'entretien pour les chaussures qui contribuent à imperméabiliser celles-ci en empêchant l'eau d'entrer mais aussi d'en sortir, favorisant ainsi le développement de la maladie. De plus, les graisses, cirages et autres produits d'entretien fournis par l'Armée contiennent

Graisses à chaussures contenant des produits anti vésicant. (NA/USA)Graisses à chaussures contenant des produits anti vésicant. (NA/USA)Graisses à chaussures contenant des produits anti vésicant. (NA/USA)

Graisses à chaussures contenant des produits anti vésicant. (NA/USA)

Les prurits:

La principale cause des prurits sont les produits anti-vésicants dont sont imprégnées les tenues des soldats. Sur la grande majorité des organismes humains, ces produits sont censés n'avoir aucun effet et les tests cliniques abondent en ce sens. Mais ce n'est pas toujours le cas et il s'est avéré que les produits anti-vésicants peuvent avoir des effets très néfastes sur certains sujets. Dans la plupart des cas, cela commence par des démangeaisons ressenties sur certaines zones de l'épiderme, en particulier là où les vêtements frottent le plus sur la peau tels que les bras, les jambes, le dos mais aussi sous les aisselles. Certains patients ont vu leurs membres se couvrir de phlyctènes (cloques) comme s'ils avaient été brûlés par de l'eau bouillante. D'autres ont vu leur corps se couvrir de plaques cutanées qui pouvaient s'étendre sur la totalité du corps. Certains sujets sont décédés par asphyxie parce que leur épiderme était touché à plus de 70%. Les prurits peuvent aussi être occasionnés par les piqûres de certains insectes.

 

Prurits occasionnés par des produits anti vésicants. (NA/USA)
Prurits occasionnés par des produits anti vésicants. (NA/USA)

Prurits occasionnés par des produits anti vésicants. (NA/USA)

Les piqures d'insectes rampants:

Lorsque les soldats se déplacent, ils peuvent être confrontés à des hôtes indésirables qui, s'ils ne sont pas traités, risquent d'avoir de fâcheuses conséquences. Les principaux insectes rampants rencontrés par le soldat sont: La puce, le pou, la punaise et la tique.

La puce et le pou:

Ces deux insectes peuvent infester les soldats lors d'une rencontre fortuite avec un animal porteur tel que chien, chat ou rat, mais ils peuvent aussi contaminer les hommes lorsque ceux-ci vont, par exemple, vérifier dans une vieille maison, dont le sol est recouvert de plancher en bois, s'il n'y a pas d'ennemis. Ces insectes peuvent vivre des années cachés entre les lames de bois dans l'attente qu'un être à sang chaud passe à leur proximité.

très efficace est maintenant interdit à cause des effets secondaires.  guerre mondiale, celle qui a été la plus utilisée est le DDT. Ce produiteDans un premier temps, leur présence va plutôt être perçue comme une gêne à cause de l'irritation et des démangeaisons occasionnées par les piqûres. Il convient alors de saupoudrer le corps et le linge corporel avec une poudre insecticide. Durant la 2

En cas de non traitement, les insectes vont proliférer et risquer de provoquer le Typhus.

La punaise:

C'est un insecte qui dégage une odeur nauséabonde lorsqu’on l’écrase et qui vit dans les boiseries et les literies des habitations. Il suffit que des hommes s'abritent dans les ruines d'une maison lors d'intempéries où dorment sur un vieux matelas pour être contaminés. Les conséquences et le traitement sont identiques à ceux des puces et des poux. 

La tique:

C'est un insecte acarien qui vit dans les hautes herbes. Il suffit qu'un être à sang chaud passe à proximité d'elle pour que la tique parasite sa victime. Une fois sur celle-ci, l'animal va inoculer un anesthésique dans la peau, enfoncer son rostre dans les chairs et sucer le sang jusqu'à ce qu'il ait quintuplé son volume. Quand elle est rassasiée, la tique se décroche, se cache pour digérer et le cycle recommence.

Toutes les tiques n'attaquent pas l'homme mais celles qui le font peuvent être très dangereuses pour celui-ci. La salive inoculée à l'homme lors de la morsure peut lui transmettre la maladie de Lyme qui, si elle n'est pas traitée en milieu hospitalier peut provoquer des lésions irréversibles du foie et des reins et entrainer la mort.

Pour se débarrasser des tiques, il n'y a que l'arrachage de la bête qui soit efficace et encore, faut-il agir avec discernement et prudence. Si l'on enlève le parasite sans précaution, on risque de lui arracher la tête qui restera enfoncée dans les chairs par le rostre, risquant ainsi de provoquer une infection. Il faut éviter les arrachages en utilisant de l'éther qui fera lâcher prise à l'insecte entier mais aussi risquera de le faire régurgiter dans la plaie et provoquer une septicémie.

 

Poudres insecticides, à gauche de la DDT. (NA/USA)
Poudres insecticides, à gauche de la DDT. (NA/USA)

Poudres insecticides, à gauche de la DDT. (NA/USA)

Avertissements concernant les droits d'auteurs:

Art.L.122-4: Toute reproduction, même partielle, part quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation écrite de l'auteur est interdite et illégale.

Art. L.716-9.  Le fait de mettre une œuvre à la disposition du public sur Internet nécessite impérativement l'autorisation écrite de son auteur ou de ses ayants droits



Publié dans Logistique

Commenter cet article