03-L'origine de la fête nationale

Publié le par Hubert DENYS

LES ORIGINES DE LA FÊTE NATIONALE, LE 14 JUILLET:

La fête nationale française est fêtée le 14 juillet depuis 1880. Elle commémore le centenaire de la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789 et a été voulue par le Marquis de La Fayette afin de marquer la fin de la monarchie absolue. C'est un jour férié en France.

INSTAURATION DU 14 JUILLET COMME FÊTE NATIONALE:

Depuis la révolution, on institue, le 14 juillet 1790, la fête de la Fédération et elle est inscrite parmi les nombreuses fêtes révolutionnaires.

Plus tard, la fête de la fondation de la République est célébrée le 1er vendémiaire, soit le premier jour de l'automne, le 22 septembre de chaque année, de 1793 à 1803. On cesse alors de célébrer la St Louis en l'honneur du roi.

Par le décret du 19 février 1806 est institué la Saint-Napoléon en tant que fête nationale fêtée chaque 19 février..

En 1849, une fête nationale est célébrée le 4 mai, jour anniversaire de la proclamation et de la ratification de la République par l'Assemblée Nationale Constituante.

En 1852, Napoléon III abroge cette fête et restaure la Saint-Napoléon

En 1878, une fête nationale a lieu le 30 juin pendant l'Exposition universelle de 1878. Elle sera immortalisée par plusieurs toiles de Claude Monnet.

Fête Nationale du 30 jin 1878 peinte par Claude Monnet
Fête Nationale du 30 jin 1878 peinte par Claude Monnet

Fête Nationale du 30 jin 1878 peinte par Claude Monnet

Le 21 mai 1880, le député Benjamin de Raspail dépose la loi faisant du 14 juillet, la fête nationale en commémoration de la fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. Le14 juillet 1789, jour de la prise de la Bastille, ayant été jugé comme une journée sanglante par l'Assemblée Nationale, c'est le jour commémorant la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 qui emporte les suffrages. C'est finalement ce jour seul qui est donc commémoré.

La loi, signée par 64 députés, est adoptée le 8 juin 1880 par l'Assemblée Nationale et le 29 juin 1880 par le Sénat. Elle est promulguée le 6 juillet de la même année.

EXCEPTION ET DECALAGE:

Dans le département de l'Ain, au nord de Bourg-en Bresse se trouve la commune de Viriat.

Par arrêté municipal en date du 11 juillet 1880, il est décidé que la commune célébrerait la fête nationale du 14 juillet... au mois d'août.

L'origine de cette décision est controversée:

Certains prétendent que la priorité doit être donnée aux travaux agricoles. Or la fête nationale tombe en plein dans la saison des moissons et des battages et il est hors de question de détourner les bras valides pour des futilités telle qu'une fête, fusse-t-elle nationale. Cette fête pourra aussi bien se célébrer à la fins des travaux des champs c'est-à-dire au mois d'août.

D'autres affirment que l'origine de cette décision de fête décalée serait plutôt à attribuer aux lenteurs bressanes du temps de la Révolution. En effet, les représentants locaux du Tiers-Etat auraient mis 15 jours pour rapporter de Paris à Viriat, par les chemins embourbés et périlleux de l'époque, la nouvelle de la prise de la Bastille.

Que ce soit l'une ou l'autre de ces raisons qui soit invoquée, le calendrier municipal de Viriat se distingue toujours, au XXIe siècle, par cette entorse à la règle nationale.

Hubert DENYS©

Avertissements concernant les droits d'auteurs:

Art.L.122-4: Toute reproduction, même partielle, part quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation écrite de l'auteur est interdite et illégale.

Art. L.716-9. Le fait de mettre une œuvre à la disposition du public sur Internet nécessite impérativement l'autorisation écrite de son auteur ou de ses ayants droits

Publié dans origine

Commenter cet article