07- L'histoire des soldats inconnus américains

Publié le par Hubert DENYS

07- L'histoire des soldats inconnus américains

Les Etats-Unis inhumèrent non pas un soldat inconnu mais 4, issus de conflits différents.

Le Soldat Inconnu de la 1ere guerre mondiale:

Le 4 mars 1921, le Congrès de Etats-Unis approuve l'enterrement d'un soldat inconnu de la Première Guerre mondiale. Ils s'inspirent de la façon dont fut choisi le Soldat Inconnu français. Le 30 mai 1921, jour du Memorial Day, ils exhument les corps de quatre militaires américains, parmi les 1600 inconnus américains inhumés en France, provenant de quatre lieux différents: Bois Belleau dans l'Aisne, Bony dans la Somme, Romagne sous Montfaucon et Saint Mihiel dans la Meuse et les placent dans des cercueils identiques.

Le lundi 24 octobre 1921,à 10h, un sergent du 2nd Battalion, 50th Infantry Regiment, Edward F. Younger, héros de guerre, est chargé de choisir, dans la chapelle ardente érigée dans la mairie de Châlons sur Marne, parmi les 4 morts tombés sur le Champ d'Honneur ,celui qui reposerait dans la tombe du Soldat Inconnu.

Ce sergent, tenant à la main un bouquet de roses blanches cueillies dans le jardin d'une famille française qui avait perdu deux des siens dans cette guerre, fit trois fois le tour des cercueils et posa celui-ci sur le 3e à partir de sa gauche, se mit au garde-à-vous et salua le soldat choisi. Les trois corps non choisis sont inhumés dans le cimetière américain de la Meuse.

Les Américains procèdent à l'exhumation d'un des corps, le 30 mai 1921 (Archives Nationales Françaises)Les Américains procèdent à l'exhumation d'un des corps, le 30 mai 1921 (Archives Nationales Françaises)

Les Américains procèdent à l'exhumation d'un des corps, le 30 mai 1921 (Archives Nationales Françaises)

 Le corps arrive à Châlons sur Marne. (Archives Nationales françaises)

Le corps arrive à Châlons sur Marne. (Archives Nationales françaises)

Le cercueil, drapé du drapeau américain et veillé par une garde d'honneur composée de soldats français et américains est exposé à l'Hôtel de Ville pendant quelques heures afin que les habitants puissent lui rendre hommage. Le corps du soldat inconnu est alors placé dans un autre cercueil en argent massif, capitonné de satin blanc et gainé de noir. Il porte l'inscription, écrite en anglais, gravée à sa tête :"Un soldat américain inconnu qui donna sa vie dans la guerre mondiale".

Ce cercueil, placé sur une prolonge d'artillerie, drapé du drapeau américain, prit le chemin de la gare, escorté des troupes américaines et françaises où il est chargé sur un train spécial qui doit l'amener au Havre.

Le convoi funèbre traverse Châlons sur Marne puis est chargé dans un train spécial. (Archives Nationales françaises)Le convoi funèbre traverse Châlons sur Marne puis est chargé dans un train spécial. (Archives Nationales françaises)

Le convoi funèbre traverse Châlons sur Marne puis est chargé dans un train spécial. (Archives Nationales françaises)

Arrivé au Havre, le convoi prend la direction du port où l'attend le croiseur USS Olympia, qui doit le ramener aux Etats-Unis, dont c'était la dernière traversée.

Le cercueil quitte la gare du Havre. (Archives Nationales françaises)Le cercueil quitte la gare du Havre. (Archives Nationales françaises)

Le cercueil quitte la gare du Havre. (Archives Nationales françaises)

Le cercueil est pris en charge par les marins de la Navy dès son arrivée au port et est chargé à bord du navire. Il est placé sur la poupe spécialement aménagée du croiseur, où le ministre André Maginot lui décerne la Légion d'Honneur, avant d'effectuer la longue traversée vers l'Amérique.

Le cercueil est placé à bord du croiseur USS Olympia où André Maginot le décore de la Légion d'Honneur. (Archives Nationales françaises).Le cercueil est placé à bord du croiseur USS Olympia où André Maginot le décore de la Légion d'Honneur. (Archives Nationales françaises).

Le cercueil est placé à bord du croiseur USS Olympia où André Maginot le décore de la Légion d'Honneur. (Archives Nationales françaises).

Le croiseur USS Olympia quitte le port du Havre le 25 octobre 1921, salué par une salve de 17 coups de canons tirée par deux destroyers français. Durant la traversée de l'Atlantique, le croiseur a essuyé une très grosse tempête qui occasionna une voie d'eau lui faisant prendre une gîte de 39° qui a failli le faire chavirer avec sa précieuse cargaison.

Le 9 novembre 1921, à 4h12mn, l'USS Olympia arrive à Washington où il accoste au Navy Yard. Le cercueil est remis solennellement par la Marine au général commandant les troupes de l'armée de terre du district de Washington. Il est escorté jusqu'au Capitole par les troupes des différents corps d'armée.

Le cercueil quitte le port pour arriver au Capitole de Washington. (US/NA)Le cercueil quitte le port pour arriver au Capitole de Washington. (US/NA)

Le cercueil quitte le port pour arriver au Capitole de Washington. (US/NA)

Il est alors placé sous la rotonde du Capitole, sur le même catafalque qui avait accueilli les présidents Lincoln, Garfield et Mac Kinley, où il est gardé par une garde d'honneur composée de soldats de l'Armée de terre, de la Navy, de l'US Air Force et des Marine's.

Il reste ainsi exposé pendant deux jours pendant lesquels les Américains peuvent lui rendre hommage.

Le 11 novembre 1921, à 8h30mn, le Président Warren G. Harding confère la Médaille d'Honneur du Congrès, la Distinguished Service Cross au Soldat Inconnu ainsi que de la Victoria Cross au nom du roi Georges V qui n'a pas pu se déplacer. Puis le cercueil est retiré de la rotonde et transporté à travers la ville jusqu'au cimetière National d'Arlington, suivi par une foule immense.

Le cercueil est décoré par le président Warren G. Hardling et quitte le Capitole. (US/NA)Le cercueil est décoré par le président Warren G. Hardling et quitte le Capitole. (US/NA)

Le cercueil est décoré par le président Warren G. Hardling et quitte le Capitole. (US/NA)

Le cercueil est porté à travers l'entrée Sud de l'abside de l'amphithéâtre du cimetière et placé sur le catafalque, toujours drapé de son drapeau. Une brève mais impressionnante cérémonie funéraire a lieu et le Président de la République prononce une brève allocution

Le Soldat Inconnu arrive au cimetière d'Arlington où le Président Harding fait une allocution. (US/NA)Le Soldat Inconnu arrive au cimetière d'Arlington où le Président Harding fait une allocution. (US/NA)

Le Soldat Inconnu arrive au cimetière d'Arlington où le Président Harding fait une allocution. (US/NA)

Le cercueil est alors porté à bras d'homme jusqu'à l'emplacement où est creusé le caveau, dans l'aile Nord de l'amphithéâtre. De la terre, issue des différents champs de bataille français, est déposée sur le cercueil.

Le cercueil est placé dans son caveau creusé à proximité de l'amphithéâtre du cimetière d'Arlington. (US/NA)Le cercueil est placé dans son caveau creusé à proximité de l'amphithéâtre du cimetière d'Arlington. (US/NA)

Le cercueil est placé dans son caveau creusé à proximité de l'amphithéâtre du cimetière d'Arlington. (US/NA)

Le caveau est surmonté d'une tombe composée de sept pièces de marbre blanc de Yule (Colorado) pesant en tout 79 tonnes. Elle a la forme d'un sarcophage plat avec des colonnes carrées à chaque angle. Sur la pièce qui est à l'Est et qui fait face à la ville de Washington sont sculptées trois statues représentant la Paix, la Victoire et la Valeur.

Détails de la face Est. (US/NA)

Détails de la face Est. (US/NA)

Sur la pièce située à l'Ouest sont gravés les mots :

"HERE RESTS IN

HONORED GLORY

AN AMERICAN SOLDIER

KNOW BUT TO GOD"

ICI REPOSE DANS

UNE GLOIRE HONOREE

UN SOLDAT AMERICAIN

INCONNU SAUF DE DIEU

Le tombeau du Soldat Inconnu lors de sa construction et le tombeau terminé. (US/NA)Le tombeau du Soldat Inconnu lors de sa construction et le tombeau terminé. (US/NA)

Le tombeau du Soldat Inconnu lors de sa construction et le tombeau terminé. (US/NA)

Les faces Nord et Sud sont ornées chacune de trois couronnes de lauriers représentant les six principales batailles de la Première Guerre Mondiale: Château-Thierry, les Ardennes, Oisiu-Eisue, la Meuse-Argonne, Bois Belleau et la Somme.

Le tombeau a été inauguré le 9 avril 1932. Il a coûté la somme de 48 000 $.

Devant ce tombeau est placé un tapis en caoutchouc sur lequel marchent les gardes. Ce tapis est changé tous les deux ans à cause de l'usure provoquée par les talonnettes en fer des souliers des gardes.

Devant ce tombeau se trouvent les tombes des Soldats Inconnus de la Seconde Guerre Mondiale, de Corée et du Viet-Nam.

Les Soldats Inconnus de la Seconde Guerre mondiale et de la guerre de Corée:

Le président Dwight Eisenhower approuve, le 3 août 1956, un projet visant à rendre hommage aux soldats inconnus de la Seconde Guerre mondiale et celle de Corée.

Deux soldats inconnus de la Seconde Guerre mondiale sont exhumés, parmi les 8500 autres inconnus, d'un cimetière militaire d'Italie, pour les théâtres d'opérations européens. Ils arrivent à Naples puis sont placés à bord du croiseur USS Blandy.

Cinq soldats, choisis parmi les 800 soldats inconnus de Corée, venus d'Hawaï pour les théâtres d'opérations du Pacifique et amenés à la base de l'US Air Force d'Hickam.

Les cercueils à la base de l'US Air Force d'Hickam. Le Colonel Eggleston marque le cercueil choisi. Les cercueils à la base de l'US Air Force d'Hickam. Le Colonel Eggleston marque le cercueil choisi.

Les cercueils à la base de l'US Air Force d'Hickam. Le Colonel Eggleston marque le cercueil choisi.

Quatre soldats inconnus de la guerre de Corée sont exhumés du cimetière National Américain du Pacifique d'Hawaï. Le sergent Net Lyde dépose un bouquet de fleurs rouges et blanches sur le cercueil qu'il a choisi, pose un genou en terre, se relève et salue.

Les deux Soldats Inconnus, celui de la guerre du Pacifique et celui de Corée, sont transbordés à bord du croiseur USS Boston.

Les trois navires, l'USS Boston, l'USS Blandy et l'USS Canberra se sont donné rendez-vous au large du cap de la Virginie afin que tous les cercueils soient transférés à bord de l'USS Canberra, qui est le vaisseau du contre-amiral Charles B. Martell, le temps que le choix entre les deux soldats de la seconde guerre soit opéré.

L'équipage de l'USS Boston transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. (US/NA)L'équipage de l'USS Boston transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. (US/NA)

L'équipage de l'USS Boston transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. (US/NA)

L'équipage de l'USS Blandy transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. Les 3 cercueils sont réunis à la poupe, le Soldat Inconnu de Corée est placé entre les deux soldats de la Seconde Guerre mondiale. (US/NA)L'équipage de l'USS Blandy transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. Les 3 cercueils sont réunis à la poupe, le Soldat Inconnu de Corée est placé entre les deux soldats de la Seconde Guerre mondiale. (US/NA)

L'équipage de l'USS Blandy transfère les cercueils à bord de l'USS Canberra. Les 3 cercueils sont réunis à la poupe, le Soldat Inconnu de Corée est placé entre les deux soldats de la Seconde Guerre mondiale. (US/NA)

Les trois cercueils sont à bord de l'USS Canberra le 26 mai 1958. Le private infirmier de première classe William R. Charette, héros de guerre, choisit au hasard un cercueil parmi les deux de la Seconde Guerre mondiale. Le corps de l'autre soldat inconnu sera rejeté solennellement dans l'océan suivant le rite d'inhumation des marins péris en mer.

Inhumation en mer du Soldat inconnu non désigné. (US/NA)

Inhumation en mer du Soldat inconnu non désigné. (US/NA)

Les deux autres cercueils sont à nouveau transférés à bord de l'USS Blandy. Sitôt les cercueils embarqués, le navire fait route en direction du port de Washington.

L'USS Blandy accoste au Navy Yard de Washington le 27 mai 1958 à 12h35mn. Les cercueils sont gardés par une garde d'honneur jusqu'au lendemain où doit se dérouler la cérémonie officielle d'accueil.

Tôt le matin du 28 mai 1958, les troupes et les officiels prennent position pour la cérémonie.

A 9h25mn, l'orchestre de l'US Navy joue les hymnes et les 4 sonneries réglementaires. Ensuite, les deux groupes de porteurs débarquent et amènent les cercueils jusqu'aux corbillards situés sur le port. Le cercueil du Soldat Inconnu de la Seconde Guerre est porté en premier.

Les cercueils des Soldats Inconnus sont descendus de l'USS Blandy. (US/NA)

Les cercueils des Soldats Inconnus sont descendus de l'USS Blandy. (US/NA)

Le convoi funèbre se dirige alors vers le Capitole où les deux cercueils sont exposés toute la demi-journée du 28 mai et jusqu'à 13h le 30 mai. Le 29 mai, les cercueils sont permutés de façon à ce que chaque cercueil repose équitablement sur le catafalque du président Lincoln, place qu'occupera le Soldat Inconnu de Corée jusqu'à la cérémonie officielle du lendemain. Le Soldat Inconnu de la Seconde Guerre mondiale occupera la position privilégiée de droite.

Les cercueils arrivent au Capitole et sont placés sous la rotonde. (US/NA)Les cercueils arrivent au Capitole et sont placés sous la rotonde. (US/NA)

Les cercueils arrivent au Capitole et sont placés sous la rotonde. (US/NA)

La cérémonie du lendemain doit se dérouler suivant un protocole et des rites bien établis.

Plan du déroulement de la cérémonie officielle du 30 mai 1958. (US/NA)

Plan du déroulement de la cérémonie officielle du 30 mai 1958. (US/NA)

La cérémonie d'inhumation:

Le 30 mai, les troupes sécurisant la cérémonie prennent position très tôt. Quelques 250 officiers et hommes de troupe occupent les 51 postes qui leur ont été assignés pour faire face aux 14000 voitures attendues le long de la route menant au cimetière d'Arlington. Les hommes du 3rd US Infantry Régiment assurent les cordons de sécurité. Une partie de ce cordon est placé autour de l'amphithéâtre et du Memorial Gate afin que leur accès soit maintenu libre et dégagé. Le reste du cordon est disséminé le long de Roosevelt Drive.

A 12h59mn, la musique de l'école navale américaine sonne le garde-à-vous.

Le Président Dwight D. Eisenhower et le vice-président Nixon arrivent de la Maison-Blanche.

Les porteurs se saisissent des cercueils et sortent de la rotonde du Capitole, le Soldat Inconnu de la Seconde Guerre mondiale en premier. Les cercueils sont placés sur des prolonges d'artillerie. Au même moment, les canons de la batterie du Washington Monument tirent chacun leur tour, à une minute d'intervalle. Ce feu est maintenu tout le temps que dure la cérémonie excepté pendant les deux minutes de silence observées à l'amphithéâtre.

Les batteries du Washington Monument tirent les salves d'honneur. (US/NA)

Les batteries du Washington Monument tirent les salves d'honneur. (US/NA)

Le Convoi funèbre se dirige vers le cimetière d'Arlington en passant par Constitution Avenue. Quand il arrive à l'amphithéâtre, le cercueil du Soldat Inconnu de la Seconde Guerre mondiale pénètre dans le Memorial Gate par la porte Sud, celui de la guerre de Corée par la porte Nord. Une escadrille de vingt chasseurs de l'US Air Force passe en rase-motte au-dessus du cimetière.

Les cercueils sont placés sur des prolonges d'artillerie. (US/NA)

Les cercueils sont placés sur des prolonges d'artillerie. (US/NA)

Les cercueils font le tour intérieur des colonnades, sont amenés au coeur de l'abside de l'amphithéâtre et placés sur des catafalques, le Soldat Inconnu de la WWII est placé en face du président Eisenhower et celui de la Corée en face du vice-président Nixon.

L'US Marine's Band joue le "Star Spangled Banner", l'hymne national.

Le président prononce un discours à la gloire des deux soldats. Un clairon sonne le garde-à-vous par trois fois et deux minutes de silence sont observées

Le président décore chaque cercueil de la Médaille d'Honneur du Congrès.

Le président Eisenhower décore chaque cercueil de la Médaille d'Honneur du Congrès. (US/NA)

Le président Eisenhower décore chaque cercueil de la Médaille d'Honneur du Congrès. (US/NA)

Les militaires et les personnalités présents quittent l'amphithéâtre et se disposent de chaque côté du parcours allant jusqu'au lieu d'inhumation.

Les deux corps passent entre cette haie d'honneur et sont placés au-dessus de leur caveau respectif. Les canons de la batterie du Washington Monument cessent le feu.

La garde d'honneur enlève les drapeaux drapant les cercueils.  (US/NA)

La garde d'honneur enlève les drapeaux drapant les cercueils. (US/NA)

Les hommes composant la garde d'honneur ôtent les drapeaux drapant les cercueils pendant que 21 coups de canons sont tirés par la batterie de l'Old Guard.

Des hommes du 3rd US Infantry de l'Old Guard tirent trois salves d'honneur avec leur fusil pendant que les drapeaux s'inclinent.

La cérémonie est close par la sonnerie aux morts "Taps" et l'hymne américain.

Le public est invité à défiler et à se recueillir devant les cercueils protégés par une chaine guide.

Plus tard dans la soirée, le surintendant du cimetière d'Arlington, John C. Metzler et son assistant F.A Lockwood font descendre les cercueils dans leur caveau respectif après avoir salué chacun des corps.

Le Soldat Inconnu du Viet-Nam:

En 1973, le Congrès américain rend publique la loi 93-43 émanant de Caspar Weinberger, Secrétaire à la Défense, demandant qu'un soldat inconnu du conflit vietnamien soit inhumé dans le Tombeau des Soldats Inconnus. Le CILHI (Central Identification Laboratory in Hawaï Island, laboratoire central d'identification de l'île d'Hawaï) est chargé de trouver les restes de soldats américains classés comme inidentifiables. Ce laboratoire est réputé pour utiliser des méthodes techniques d'identification très sophistiquées particulièrement efficaces pour l'époque.

Le CILHI envoie à Pearl Harbor, les restes de quelques pilotes retrouvés sur le sol vietnamien. Ces restes consistent à quelques pièces de parachute ou d'équipements et à quelques ossements.

Le 17 mai 1984, au cours d'une cérémonie se déroulant à la base navale américaine de Pearl-Harbor, le sergent major Allan Jay Kellogg Jr désigne un des cercueils qui reçoit alors l'appellation "X26". Les restes sont placés dans un cercueil d'acier. Celui-ci est alors porté à bord de l'USS Brewton qui le transportera à Alameda NAS (Navy Air Station), la base aéronavale américaine de San-Francisco, où il arrivera le 24 mai 1984.

Le Soldat Inconnu du Vietnam arrive sur l'USS Brewton où les honneurs lui sont rendus. (US/NA)Le Soldat Inconnu du Vietnam arrive sur l'USS Brewton où les honneurs lui sont rendus. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam arrive sur l'USS Brewton où les honneurs lui sont rendus. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam pendant la traversée et à son arrivée à San Francisco. (US/NA)Le Soldat Inconnu du Vietnam pendant la traversée et à son arrivée à San Francisco. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam pendant la traversée et à son arrivée à San Francisco. (US/NA)

Aussitôt arrivé, le cercueil est embarqué dans un avion-cargo militaire qui s'envole vers Washington où il arrive le 25 mai 1984. Il est exposé sous la Rotonde du Capitole pendant 3 jours pendant lesquels il reçoit un hommage des Vétérans du Viet-Nam ainsi que celui de la population américaine.

Le Soldat Inconnu du Vietnam est transporté vers la capitale où il sera exposé sous la rotonde du Capitole pendant 3 jours.  (US/NA)Le Soldat Inconnu du Vietnam est transporté vers la capitale où il sera exposé sous la rotonde du Capitole pendant 3 jours.  (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam est transporté vers la capitale où il sera exposé sous la rotonde du Capitole pendant 3 jours. (US/NA)

Le 28 mai 1984, le Soldat Inconnu du Viet-Nam reçoit la Médaille d'Honneur du Congrès des mains du président Ronald Reagan et quitte la rotonde du Capitole pour se diriger vers le Memorial Amphitheater du cimetière d'Arlington en passant au milieu d'une foule immense massée de chaque côté du parcours.

Le cortège funèbre se dirige vers la Memorial Theater. (US/NA)

Le cortège funèbre se dirige vers la Memorial Theater. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Viet-Nam est amené au Tombeau des Inconnus où il prend place entre ses camarades de la Seconde Guerre mondiale et celui de Corée. Un bref service religieux est célébré. La batterie de l'Old Guard tire 21 coups de canons. Deux minutes de silence sont observées et la Garde d'honneur tire une salve de 3 coups de fusil. La sonnerie aux morts "Taps" et le "Star Spangled Banner" ferment la cérémonie.

Le Président Ronald Reagan va déposer une gerbe sur le cercueil.  (US/NA)

Le Président Ronald Reagan va déposer une gerbe sur le cercueil. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam          Les 4 tombeaux des Soldats Inconnus américains. (US/NA)Le Soldat Inconnu du Vietnam          Les 4 tombeaux des Soldats Inconnus américains. (US/NA)

Le Soldat Inconnu du Vietnam Les 4 tombeaux des Soldats Inconnus américains. (US/NA)

L'identification du Soldat Inconnu du Viet-Nam:

Une dizaine d'années après que le Soldat Inconnu du Viet-Nam ait été inhumé, un étrange appel téléphonique arrive au domicile de M. George Blassie. La personne qui est au bout du fil lui dit qu'il pense que le Soldat Inconnu du Viet-Nam pourrait être son frère et que les moyens actuels d'identifications permettraient son identification. Cette même personne envoie à M. George Blassie une copie du livre écrit en 1986 par Susan Sheehan intitulé :" A Missing Plane"(Un avion disparu). Dans ce livre, Susan Sheehan décrit la découverte, par un groupe de reconnaissance de l'ARVN (Armée de la République du Viet-Nam qui combattait le Nord Viet-Nam aux côtés des américains), des restes d'équipements d'aviateur, des ossements et des papiers d'un pilote de combat abattu le 11 mai 1972, au-dessus du village d'An Loc, situé à 60 miles au Nord de Saïgon. Ce jour-là, ce groupe de soldats de l'ARVN avait assisté à la chute d'un appareil américain, un A-37B, abattu par un missile Sol-Air et avait noté la position approximative de l'endroit du crash. A l'époque, la proximité de nombreux soldats ennemis n'avait pas permit de se rendre immédiatement sur les lieux et ce n'est que beaucoup plus tard que cela a été rendu possible.

L'interlocuteur de M. George Blassie lui a envoyé la liste de tous les soldats américains tués aux alentours de cette date à An Loc. Le seul pilote de combat figurant sur cette liste est le Lieutenant Michael Blassie, le frère de M. George Blassie.

L'attention médiatique entourant l'identité possible du Soldat Inconnu du Viet-Nam a augmentée au cours des années et, en août 1997, un journaliste de la CBS News a obtenu la permission de creuser plus profondément le mystère. Ce journaliste remonte la piste des restes d'X26 jusqu'au moment où ceux-ci ont reçus la mention :"BTB Lieutenant Blassie" (Been To Be= Possibilité d'être). Cette information convainc la famille en dépit d'une ferme opposition du Congrès, de quelques groupes de Vétérans et du CILHI qui déclare que les restes composés de 6 ossements (4 côtes, un pelvis et un humérus) regroupés sous l'appellation "X26" ne peuvent pas appartenir au Lieutenant Michael Blassie car les premières analyses ont démontrées que le groupe sanguin auquel appartenaient les ossements était du groupe O- alors que celui porté sur ses papiers militaires du Lieutenant était du groupe A+. De plus, les ossements ne correspondaient ni à la taille ni au poids du Lieutenant.

Finalement, le 7 mai 1998, William S. Cohen, Secrétaire à la Défense annonce l'ouverture prochaine de la tombe et l'exhumation des restes. Il dira:" Nous accédons à cette demande avec une profonde répugnance et nous franchissons ce pas seulement à cause de notre engagement constant de représenter chaque guerrier qui s'est battu et qui est mort pour préserver les libertés que nous chérissons".

Le cercueil d'acier contenant les restes est exhumé le 13 mai 1998 et les ossements sont envoyés dans le laboratoire d'analyse génétique de l'hôpital militaire Walter Reed de Rockville, Maryland. Ce laboratoire va comparer l'ADN mitochondrial des ossements avec ceux de chaque membre de la famille proche du Lieutenant Blassie, ce qui n'était pas envisageable 26 ans auparavant lors des premières analyses.

Ces analyses mettent le Pentagone dans un dilemme sérieux:

- Soit les restes ne sont pas identifiés et ceux-ci reprendront leur place dans le Tombeau des Inconnus.

- Soit les restes sont identifiés, et alors il faudra rendre le corps à la famille mais dans ce cas, il faudra trouver un nouvel inconnu. Or, dans l'état actuel des progrès énormes de la science génétique, il semblerait que tout reste humain puisse être tôt ou tard identifié, faisant s'écrouler toute la mythologie patriotique observée jusqu'alors.

Trois mois plus tard, le 30 juin 1998, le Secrétaire William S. Cohen appelle la famille du Lieutenant Blassie pour lui notifier que les ossements dénommés "X26" enterrés dans la tombe du Soldat Inconnu du Viet- Nam sont bien ceux du Lieutenant Michael Blassie. Le 8 juillet 1998, après que la famille ait accepté cette identification, le Secrétaire annonce la nouvelle aux américains ainsi que le retrait de la Médaille d'Honneur du Congrès au Lieutenant Michael Blassie. Bien que la famille du Lieutenant ait adressée une pétition au Congrès pour contrer cette décision, celle-ci n'aboutira pas, les membres du Congrès estimant que cet honneur avait été attribué en 1984 au Soldat Inconnu du Viet-Nam et non au Lieutenant Michael Blassie.

Le 10 juillet 1998, un avion MC-130 appartenant à la 8th Special Operations Squadron, l'unité du Lieutenant Blassie transporte celui-ci chez lui, à St Louis. Il sera inhumé au Jefferson Barracks National Cemetery pendant que des avions exécutent la "Missing Man formation" en passant en rase-motte au-dessus de la tombe.

Les funérailles et la tombe définitive du Lieutenant Michael Blassie. (US/NA)Les funérailles et la tombe définitive du Lieutenant Michael Blassie. (US/NA)

Les funérailles et la tombe définitive du Lieutenant Michael Blassie. (US/NA)

La tombe du soldat Inconnu du cimetière d'Arlington restera vide. Seule l'inscription de la pierre tombale sera changée. Lorsqu'elle était occupée, il y était inscrit :

-" Ici repose dans la gloire et dans l'honneur un Soldat américain dont Dieu seul connait le nom"

A présent l'inscription est:

-"Honneur et Foi envers tous les militaires américains disparus en service commandé"

LA GARDE DES TOMBEAUX:

Depuis le 02 juillet 1937, quelque soit le temps ou les événements, la garde du Tombeau est assurée 24h/24 et 365 jours par an. Cette garde est assurée par un corps spécial de l'armée américaine, le 3rd Infantry Regiment appelé les "Old Guard".

Changement de garde:

Pendant les heures d'ouverture du cimetière au public:

Du 15 mars au 30 septembre, la garde est changée toute les ½ heures

Du 1er octobre au 14 mars, la garde est changée toutes les heures.

Après les heures de fermeture du cimetière au public:

D'avril à septembre de 19h à 8h et d'octobre à mars de 17h à 8h, la garde est changée toutes les deux heures.

Cérémonial du changement de garde:

Un garde effectue sans relâche le même cérémonial devant le Tombeau des Inconnus:

-1°) Le garde marche 21 pas devant le Tombeau, chacun des pas symbolisant les 21 coups de canon du salut.

-2°) Au 11e pas, à mi-chemin, le garde se tourne d'un ¼ de tour, fait face au Tombeau et présente les armes pendant 21 secondes.

-3°) Le garde se tourne d'un ¼ de tour et marche 10 pas.

-4°) Le garde s'arrête pendant 21 secondes.

-5°) Le garde fait ½ tour et change son fusil d'épaule, l'arme devant toujours être la plus éloignée possible du Tombeau.

-4°) Après 21 secondes, le rituel se répète.

Conditions pour devenir un "Tomb Guard":

Etre sélectionné pour devenir un garde du Tombeau est un honneur suprême et un privilège. Les prétendants admis à l'entrainement doivent réussir un test de 300 questions sur lequel ils devront répondre justement à 100 d'entre elles. Seulement 20% obtiennent le badge de Tom Guards couleur argent, qui est le plus rare de l'US Army après celui des astronautes. Celui-ci récompense 9 mois de service. Il y a 404 Tomb Guards actuellement dont quelques femmes.

Le badge des Tomb Guards (US/NA)

Le badge des Tomb Guards (US/NA)

Devenir garde du Tombeau est loin d'être une sinécure:

- Il faut mesurer entre 1,79m et 1,87m et ne pas excéder 76 cm de tour de taille.

- L'engagement est d'une durée minimale de 2 ans avec l'obligation de vivre dans les baraquements situés juste en-dessous du Tombeau. A l'issue de cette durée, le garde reçoit son badge définitif couleur dorée.

- Il n'est pas autorisé à parler à quelqu'un d'autre qu'à un autre garde et à regarder la télévision durant les 6 premiers mois de son entrainement.

- Il ne doit jamais jurer en public ni porter atteinte au prestige de son uniforme.

- En dehors des heures de faction, il doit étudier la vie des 175 personnalités inhumées au cimetière d'Arlington, connaitre chaque détail de leur vie ainsi que l'emplacement de leur tombe.

- Il ne doit pas consommer d'alcool ou fumer et cela pour la durée de sa vie.

- Durant sa faction, il ne doit pas réagir aux sollicitations des visiteurs. Par contre, il est habilité à interrompre son silence et sa faction pour rappeler à l'ordre tout visiteur qui ne respecterait pas le silence, aurait une conduite inappropriée, manquerait de respect à l'endroit ou franchirait les barrières de sécurité. Il doit, pour cela, sortir du tapis de caoutchouc et faire face au contrevenant. En cas de besoin, il dispose d'une cabine téléphonique, reliée directement aux forces de police, à proximité immédiate de son lieu de faction.

- Il s'engage à respecter ses engagements pour le restant de sa vie sinon il doit rendre son badge.

Particularités de l'uniforme des Tomb Guards:

Afin de ne pas risquer d'arborer un grade supérieur à celui qu'aurait pu avoir un des Soldat Inconnu, les gardes ne portent aucun insigne de grade. Les gardes exerçant un commandement ou une fonction autre que celle de la garde portent leur grade mais ne sont pas autorisés à garder le Tombeau sinon ils doivent changer d'uniforme. Par contre, en-dehors de leurs temps de faction, les gardes doivent porter leur insigne de grade.

Le garde passe 5 heures par jour à préparer son uniforme. Il le revêt devant une psyché, en compagnie d'un autre garde qui corrige les éventuels défauts. Un uniforme comportant le moindre défaut est retiré du circuit et remplacé par un neuf. Chaque uniforme est taillé aux mesures du garde.

Le badge est porté sur la poche de poitrine droite. Les décorations sont portées au-dessus de la poche gauche.

Les gants blancs sont constamment tenus humides afin d'assurer une meilleure préhension de l'arme. En effet, à chaque relève, celle-ci est vérifiée par le chef de la garde.

Vérification de l'arme. (US/NA)

Vérification de l'arme. (US/NA)

L'été, les gardes portent obligatoirement des lunettes de soleil "Rayban" réglementaires afin de protéger leurs yeux de la réverbération du soleil sur le dallage et le marbre blanc.

L'hiver, la casquette réglementaire est remplacée par un bonnet fourré couvrant les oreilles et s'attachant sous le menton. En temps normal, la casquette est portée à la manière des "Marine's" c'est-à-dire que la visière doit recouvrir le plus possible les yeux ou les lunettes.

Tenue d'hiver. On aperçoit la cabine téléphonique (couleur verte) derrière le garde (US/NA)

Tenue d'hiver. On aperçoit la cabine téléphonique (couleur verte) derrière le garde (US/NA)

Les chaussures ont des semelles de crêpe plus épaisses que les chaussures normales afin de protéger leurs pieds de la chaleur ou du froid. L'uniforme ne comprend aucun pli ou pince. La longueur des cheveux dépassant de la casquette ne doit pas excéder 3 mm.

Les chaussures sont ferrées afin d'accentuer le bruit de claquement des talons lorsque le garde fait halte ce qui provoque une usure du tapis en caoutchouc sur lequel les gardes évoluent. Ce tapis est changé tous les deux ans. De même, l'endroit du dallage où s'effectue le changement de garde à l'extérieur du tapis est nettement marqué par les fers des souliers

On voit nettement le marquage du dallage par les fers des souliers (US/NA)

On voit nettement le marquage du dallage par les fers des souliers (US/NA)

Hubert DENYS©

Avertissements concernant les droits d'auteurs:

Art.L.122-4: Toute reproduction, même partielle, part quelque moyen que ce soit, sans l'autorisation écrite de l'auteur est interdite et illégale.

Art. L.716-9. Le fait de mettre une œuvre à la disposition du public sur Internet nécessite impérativement l'autorisation écrite de son auteur ou de ses ayants droits

Publié dans origine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article